Apprendre d’un échec et continuer d’avancer

Comment apprendre de ses échecs pour mieux avancer

Voilà une chose que vous connaîtrez forcément à un moment ou à un autre dans votre aventure entrepreneuriale, c’est l’échec. Je sais que c’est effrayant d’y penser.

Vis à vis de l’échec, il y a deux catégories de personnes :

  • ceux qui y pensent tellement qu’ils n’osent pas faire certaines choses, même si cela leur tient particulièrement à cœur
  • ceux qui n’y pensent jamais, foncent sans réfléchir et ne prennent pas le temps d’analyser une situation d’échec qu’ils ont pu vivre.

A quelle catégorie appartenez-vous ?

Quel que soit votre comportement face à l’échec, vous ne pouvez pas l’éviter, c’est quelque chose que vous devez considérer et affronter. Vous devez apprendre à le gérer pour continuer d’avancer.

Comment y parvenir ?

 

#1 Faites une liste des actions menées

Si vous avez lancé une offre qui n’a pas rencontré son public, il est important de savoir pourquoi cela n’a pas fonctionné.

Commencez par dresser une liste détaillée des actions que vous avez menées. Attention, je ne parle des actions du genre « j’ai créé du contenu », mais plutôt des stratégies que vous avez mises en place (votre page de vente, les techniques marketing, …). Soyez hyper spécifique. Par exemple :

  • Avez-vous écrit un article de blog par semaine durant le lancement ?
  • Avez-vous envoyé au moins deux emails à vos abonnés ce mois-ci ?
  • Avez-vous publier plusieurs fois par semaine sur vos réseaux sociaux ?
  • Avez-vous fait des partenariats ?

Pour que cet exercice soit efficace, vous devez absolument passer en revue l’ensemble du processus. Vous devez absolument penser à tout ce que vous avez fait.

 

#2 Comment améliorer les choses ?

Si vous voulez apprendre d’un échec, vous devez faire un plan d’actions qui vous permettra de faire mieux la prochaine fois.

Prenez la liste que vous avez faite lors du point précédent et notez ce qui est à améliorer.

  • Devriez-vous publier plus d’articles sur votre blog ?
  • Envoyer plus de tweets ?
  • Faire de nouveaux partenariats ?
  • Faire un webinaire ou un Facebook live ?

Peut-être y a t-il des actions qui ne correspondent pas du tout aux attentes de votre cible et de votre communauté ? Dans ce cas, il vaut mieux le savoir pour ne plus perdre de temps avec ça.

 

#3 Testez quelque chose de nouveau ou réessayez

Quoi que vous décidiez de faire, ne laissez pas l’échec pour entraver. Après un échec, il est important de prendre le temps de digérer pour mieux repartir.

Ensuite, deux possibilités s’offrent à vous. Soit vous créez une nouvelle offre, parce que votre dernier échec tient du fait que l’offre n’était pas adaptée à votre cible. Soit vous « relancez » votre offre parce qu’après analyse, vous vous êtes aperçu que c’était au niveau du lancement qu’il y avait eu un problème, vous ne ferez pas deux fois la même erreur :-).

La clé à cette étape est de vous assurer que la vente de votre produit/service n’a pas échouée en raison du contenu ou d’une mauvaise adéquation prix/offre.

 

Quelque soit votre décision suite à un échec, assurez-vous d’en tirer les leçons et de continuer. Ne vous découragez pas et n’hésitez pas à revenir en arrière pour de nouveau sauter le pas.

Il y a une pensée de Confucius que j’aime beaucoup et qui illustre parfaitement la gestion d’un échec :

« La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute. »

Vous voulez plus de visibilité, plus de trafic et plus de clients ?

Remplissez ce formulaire et accédez gratuitement à ma bibliothèque de ressources. Vous y trouverez des ebooks, des cahiers de travail, des check-lists, … Bref tout pour aider les entrepreneurs web-débutants à développer leur entreprise sur internet !



2017-06-29T13:59:19+00:00 By |Astuces entrepreneurs|

About the Author:

J'accompagne les entrepreneurs et les aide à construire efficacement leur présence sur internet tout en leur faisant gagner du temps ! Pour y parvenir j'utilise les outils webmarketing actuels (blog, réseaux sociaux, emailings, ...). Je vous aide et vous forme afin que vous puissiez enfin donner à votre activité une bonne place sur le web.

Leave A Comment