Comment diminuer le taux de rebond de votre site internet ?

Découvrez comment diminuer le taux de rebond de votre site et garder vos visiteurs le plus longtemps possible sur votre site

 

Quand vous menez une action de promotion on ou off-line, il est essentiel de suivre les résultats. Grâce à différents outils que vous aurez pris soin de mettre en place de mettre en place, vous disposerez de données importantes qu’il faudra prendre le temps d’analyser.

Cela vous permettra :

  • de savoir quelle action a le plus d’impact,
  • est la plus efficace et
  • d’optimiser ensuite vos prochaines actions.

Dans cet article, je vous propose de voir plus en détail une donnée dont vous disposez sûrement si vous suivez les statistiques de votre site internet : le taux de rebond.

Cette statistique est importante et mérite votre attention car cela vous aidera à apprécier si vous êtes en accord avec les attentes de vos visiteurs.

 

 

Qu’est-ce que le taux de rebond ?

Le taux de rebond correspond à la part de visiteurs qui quittent votre site internet après en avoir visité une seule page. La question est de savoir pourquoi vos visiteurs ne s’attardent-ils pas un peu plus longtemps sur votre site web ? Il peut y avoir plusieurs raisons , peut-être n’ont-ils pas trouvé l’info qu’ils cherchaient, ils ont trouvé le site trop lent avec une navigation peu intuitive…

Le taux de rebond est à mettre en parallèle avec le temps moyen que vos visiteurs passent sur votre site (pour plus d’infos je vous laisse (re)lire l’article sur Google Analytics). En effet, si vous avez un blog, que vous publiez régulièrement, vous pouvez avoir un lectorat fidèle, qui ne vient sur votre site que pour lire votre dernier article et filera aussitôt pour revenir à la prochaine publication. Or la façon de s’en assurer est de vérifier que l’internaute passe en moyenne suffisamment de temps sur votre site pour avoir le temps de lire un article !

 

Pour diminuer votre taux de rebond, répondez aux attentes de vos lecteurs

Cela vous est-il déjà arrivé de naviguer sur internet et de tomber sur un site internet dont le design vous fait baver d’envie ? Moi oui ! Et personnellement, je trouve qu’il n’y a rien de pire qu’un site à l’apparence top, mais dont le contenu ne répond pas à mes questions, n’est pas à la hauteur de mes attentes, je me sens un peu blousée. Pas vous ?

Voilà la première cause d’un taux de rebond élevé ! Un contenu pauvre qui ne répond pas aux questions que se posent vos prospects !

Pour réduire votre taux de rebond, il est important de connaitre les attentes de vos lecteurs. Cliquez pour tweeter.

 

 Améliorez votre “storytelling”

Le storytelling correspond à la façon dont vous raconter votre marque, votre entreprise. Passez en revue votre page d’accueil et voyez si celle-ci peut capter l’attention de vos lecteurs, susciter une émotion. Si l’internaute qui atterrit sur votre site se sent concerné par ce que vous faites, qu’il comprend comment vous pouvez l’aider, il voudra certainement en savoir plus sur vous et votre offre et restera donc plus longtemps sur votre site 🙂 !

 

Utilisez bien les réseaux sociaux

Nous utilisons de plus en plus les réseaux sociaux. Il nous arrive même parfois d’aller sur Twitter ou Facebook pour en savoir plus sur les entreprises plutôt que sur leur site. C’est pour cela qu’il est important d’être actif et réactif sur les réseaux sociaux, de connaitre les attentes des utilisateurs et de leur donner une raison de visiter plus amplement notre site. Généralement le trafic qui provient de vos réseaux sociaux a un meilleur taux de rebond car les internautes savent déjà ce qu’ils trouveront sur votre site.

 

Quelques modifications à apporter à votre site internet

Parfois il suffit de quelques changements par-ci, par-là sur votre site pour améliorer l’expérience utilisateur et diminuer votre taux de rebond.

  • Soignez votre menu. Une navigation fluide et claire est essentielle ! L’internaute est pressé, s’il ne trouve pas rapidement ce qu’il est venu chercher, il s’en va.
  • Surveillez la vitesse de chargement. Si vous utilisez WordPress par exemple, attention à ne pas ajouter trop de plugins. Ils alourdissent votre site et le rendent plus lent. Veillez également au poids de vos images
  • Votre site est-il agréable à lire ou bien faut-il une loupe et plissez des yeux ? Attention à la taille de votre police et au contraste. Cela est encore plus vrai avec l’utilisation des appareils mobiles dont les écrans peuvent être petits. Il est indispensable que votre site soit “responsive design”, c’est à dire, qu’il s’adapte à toutes les tailles d’écrans.
  • Annoncez clairement ce que vous faites et balisez le parcours de votre lecteurs. Si celui-ci est confus, il partira !

C’est à vous ! Je vous propose de passer en revue votre site web et de voir si des améliorations peuvent y être apportées.