A faire et à ne pas faire avec le design de votre site web

Le design d'un site web bien conçu, qui offre une expérience agréable à vos visiteurs est un bon moyen de les transformer en clients.

 

Le design d’un site web bien conçu, qui offre une expérience agréable à l’utilisateur est un bon moyen de vous assurer que vos visiteurs deviennent des abonnés à votre newsletter et des clients.

Une conception bien pensée de votre site vous permet de faire davantage passer votre message, de garder les internautes plus longtemps sur votre site et de les intéresser à votre contenu. Ne faites pas l’erreur si courante de vous concentrer sur les détails et d’en oublier les bases.

Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez lire ces articles : 5 raisons pour lesquelles les internautes quittent votre site web (le taux de rebond) et Comment faire en sorte que les internautes lisent le contenu de votre site web ?

Dans cet article, je partage avec vous une liste de choses à faire et à ne pas faire pour concevoir un site web qui convertit !

 

L’expérience utilisateur

A faire : proposer une excellente expérience, quelque soit le support utilisé

COMPATIBILITÉ APPAREILS ET NAVIGATEURS

Votre doit bien évidemment être lisible sur tous les écrans mais également via tous les navigateurs internet.

Les internautes vont utiliser différents appareils pour visiter votre site (PC, smartphones, tablettes). Vous devez vous assurer que la mise en page de votre site (qui ne doit pas forcément la même d’un écran à l’autre) reste agréable et cohérente. Vérifiez la façon dont votre site s’affiche sur les différents appareils et avec les principaux navigateurs.

NAVIGATION SIMPLE

Si les internautes ne trouvent pas ce qu’ils veulent très facilement et rapidement, ils ne resteront pas sur votre site.

  • Si votre barre de navigation (menu) est difficile à trouver, surchargé
  • ou si la façon dont vous avez organisé votre contenu n’a pas de sens, la plupart des visiteurs partira.

La navigation doit être simple, claire et cohérente.

 

A ne pas faire : une expérience utilisateur négative à cause d’un site peu réactif

Des temps de chargement trop longs, des fonctionnalités invasives, des effets de design ennuyeux, …

TEMPS DE CHARGEMENT LONG

Je ne reviendrai pas en détail là-dessus, car j’ai rédigé plusieurs articles à ce sujet, que vous pouvez retrouver ici et . Mais pour résumé, les internautes sont des personnes impatientes qui disposent d’appareils de plus en plus rapides et niveau contenu, ils ont l’embarras du choix.

SCROLL JACKING

Voilà tout à fait ce que je considère être un effet de manche. Il s’agit de modifier le comportement de la barre de défilement ou de la commande “scroll”. Quand vous tournez la molette de votre souris ou que vous utilisez la barre d’ascendeur du site sur lequel vous êtes, vous vous attendez à descendre. Et si ce n’est pas ce que vous obtenez, clairement, ça gonfle…

FONCTIONNALITÉS ENVAHISSANTES

Des pop-ups intrusives, des vidéos qui se lancent automatiquement, une musique de fond qu’on ne peut contrôler, …C’est vraiment la barbe pour les utilisateurs. Utilisez cela avec parcimonie et uniquement si cela est judicieux.

 

Les couleurs

A faire : utiliser les couleurs pour guider

LES LIENS VISITES

Faire en sorte que les liens cliqués changent de couleur est une bonne idée. Cela permet d’aider l’internaute dans sa navigation et lui éviter de cliquer plusieurs fois sur un même lien.

APPELS A L’ACTION

C’est le moment d’utiliser une couleur un peu audacieuse, qui n’est pas beaucoup utilisée sur votre site. Vos boutons et appels à l’action, doivent attirer le regard. S’ils sont de la même couleur que d’autres éléments de votre site, s’il n’y a pas de contraste ils ne seront pas remarqués.

 

A ne pas faire : utiliser trop de couleurs

COHÉRENCE

Evitez d’utiliser trop de couleurs dans votre site. Limitez votre palette à quelques couleurs et conservez-les dans tout votre site. Si vous voulez en savoir plus sur le choix de votre palette de couleurs, vous pouvez lire cet article et celui-ci.

LOGIQUE

Toutes les couleurs n’ont pas la même signification. Vous devez choisir les couleurs compatibles avec votre cible, votre message et votre positionnement.

 

Les polices

A faire : choisissez vos polices avec intention

RESSENTI

On l’oublie parfois, mais la typographie fait parti des outils à votre disposition pour diffuser votre univers, votre message. Chaque police génère un sentiment qui aura un impact sur votre image de marque.

Une police qui ressemble à une signature est plus personnelle, c’est une invitation à découvrir votre univers. Une police plus simple fera plus professionnelle. Il est important de choisir une police qui appuiera votre message et correspondra à l’expérience que vous souhaitez créer.

LISIBILITÉ

La taille de votre police a, bien entendu, un impact énorme sur la lisibilité de vos textes. Elle ne doit être ni trop grande, ni trop petite. N’hésitez pas non plus à utiliser une taille de police plus grande lorsque vous voulez mettre en évidence un élément important. Cela rend votre contenu plus facile à scanner.

 

A ne pas faire : y aller au petit bonheur la chance

COHÉRENCE

La règle de base est d’éviter l’utilisation de plus de 3 polices. Trop de variations peuvent être déroutantes pour l’internaute.

 

La conversion

A faire : optimiser votre site autour de votre appel à l’action

VOTRE MENU

La plupart des entrepreneurs utilisent le menu de leur site uniquement pour les pages standards (accueil, à propos, blog, …) Votre menu est présent sur chaque page de votre site (sauf exception), c’est donc une très bonne occasion de constamment rappeler à vos visiteurs quelle est leur prochaine étape. Ajoutez toujours un appel à l’action à votre menu.

VOTRE FOOTER

Comme votre menu, votre footer est présent sur toutes les pages de votre site. Alors utilisez-le ! Mettez-y un appel à l’action. Ainsi, lorsqu’ un internaute aura lu le contenu de votre page, il aura une indication sur la prochaine étape à suivre.

 

A ne pas faire : détourner l’attention de vos appels à l’action

LIENS EXTERNES

Evitez d’envoyer vos visiteurs vers d’autres sites. Si cela n’est pas possible, faites en sorte que le lien ouvre une nouvelle page ou un nouvel onglet. Cela vaut pour les liens vers vos réseaux sociaux.

TROP D’APPELS A L’ACTION

Si vous demandez trop de choses différentes aux internautes vous risquez de les perturber. Ils ne seront pas quoi faire. Doivent-ils s’abonner à votre newsletter ? Réserver une séance découverte ? Si vous leur demandez de faire les deux, ils ne choisiront rien. Vous devez leur indiquer précisément quelle est la prochaine étape et c’est à vous de la choisir.