Que faire quand ton entreprise en ligne ne te rapporte pas d’argent ?

Si tu me suis depuis un petit moment, tu sais que ma première priorité n’est pas de générer un chiffre d’affaires qui fasse perdre la tête ou d’avoir une visibilité de fou. Bref, le succès du web-entrepreneur, tel que défini habituellement, ne me fait pas vraiment vibrer.

Je suis davantage soucieuse de mon alignement intérieur et motivée par la construction d’une entreprise basée sur mes valeurs, qui me permet de mener à bien mes projets et qui m’apporte satisfaction.

C’est en ayant cet objectif constamment en ligne de mire que je pilote mon entreprise et que je fais mes choix stratégiques.

Évidemment, avoir une entreprise qui nous plaît et qui permet de générer suffisamment d’argent pour vivre comme on le souhaite n’est pas si simple.

Si ton entreprise ne génère pas un chiffre d'affaires aussi important qu'espéré, voici un travail d'analyse qui te permettra d'améliorer cela.

Comment avoir une entreprise qui te fasse vivre, selon tes conditions et d’une façon qui te ressemble ?

Ce qui peut-être difficile dans l’entrepreneuriat, c’est que l’on est souvent face à un grand nombre de possibilités. Ce large choix fait que l’on se pose souvent trop questions :

  • est-ce que c’est une bonne idée ?
  • est-ce le bon moment pour moi ?
  • que prioriser ?
  • est-ce que ça va marcher pour moi ?

Je sais que cela n’est pas toujours évident.

Suite à ce constat, j’ai décidé de partager avec toi le processus que je suis lorsque je constate que mon entreprise me rapporte moins d’argent ou que j’ai envie de gagner de l’argent différemment.

J’espère que ce partage te permettra de mettre en place certaines mesures, de créer ton plan d’action et d’avancer vers l’entreprise de tes rêves.

Identifie tes comportements qui pourraient limiter ton chiffre d’affaires

La première chose à faire est de faire honnêtement le point sur tes comportements et ta motivation. Es-tu prêt à faire les choses différemment ? N’as-tu pas des comportements d’auto-sabotage ?

Si tu lis cet article, c’est que tu travailles probablement seul ou que tu as une petite équipe. Quoi qu’il en soit, ton état d’esprit affecte considérablement la santé de ton entreprise.

Si tu n’es pas satisfait du chiffre d’affaires que génère ton entreprise, la première étape est d’examiner attentivement et honnêtement ce qui, sur le plan personnel, t’empêche d’avancer. Attention, à ce stade je tiens à préciser qu’il s’agit d’avancer sur TA voie et pas celle que l’on t’a conseillée.

Par exemple, un manque de confiance en soi peut t’amener à pratiquer des tarifs beaucoup trop bas, avec pour conséquence une insatisfaction grandissante et du surmenage.

>> Pour aller plus loin, tu peux lire cet article

Maintenant que tu t’es occupé de la clef de voûte de ton entreprise (toi 😉), nous pouvons passer à la suite.

Quelles sont tes différentes sources de chiffre d’affaires ?

Si ta principale source de revenus est liée à 100% au temps que tu passes à travailler, c’est déjà un bon début. Mais cela te rend relativement vulnérable :

  • que se passe-t-il si la demande pour cette prestation diminue ?
  • comment fais-tu en cas d’incapacité temporaire à travailler ?

Pour limiter ces risques, l’idéal est de diversifier tes revenus. Ainsi, si une source décline, elle ne signifie pas la fin de ton entreprise. Tu as de quoi rebondir.

Pour faire des choix avisés, il est important de faire un état des lieux. Si tu as une seule offre, comment pourrais-tu ajouter une source de chiffre d’affaires à ton entreprise ? Si tu as plusieurs offres, méritent-elles toutes d’exister ? Sur quelle offre devrais-tu mettre l’accent ? Nous allons voir cela ensemble.

Sur quoi est-ce que tu veux continuer à travailler ? Qu’est-ce que tu as envie d’arrêter ?

Les ralentissements que mon entreprise a connu ont toujours été associés au fait que je mettais mon attention sur ce qui ne me convenait plus. L’objectif de cette question est donc de comprendre ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas, pourquoi et surtout dans quelle direction aller.

Pour te guider dans cette analyse, voici quelques étapes à suivre :

Liste chiffre d’affaires généré chaque mois pour chacune de tes offres.

Tous les mois, je fais le point sur le CA généré par mes différentes activités et surtout je regarde le ratio : temps passé / argent généré. J’ai une feuille de calcul Google très basique qui me permet de faire le suivi. C’est très rapide et cela me permet de faire le point sur ce qui doit être renforcé ou abandonné.

Pour chaque offre, note ce qu’elle t’a apporté vs ce qu’elle t’a coûté

Attention, ici, tu ne dois pas te limiter à ton chiffre d’affaires. Considère le bénéfice et le coût dans son ensemble :

  • Combien d’argent rapporte cette offre ?
  • Prends-tu du plaisir à faire vivre cette offre et à la vendre ?
  • Est-ce que ce produit comble ton besoin de créativité ?
  • As-tu la chance de travailler avec des personnes intéressantes ?
  • Combien d’argent dois-tu consacrer à la vie de ton offre (ex : logiciels, affiliation, …) ?
  • Vendre cette offre te demande-t-il beaucoup d’énergie, de temps ?

Bref, tu as compris le principe. Ensuite c’est à toi de pondérer les critères en fonction de tes valeurs.

Classe tes offres

Quelle est ton offre star, celle qui te rapporte le plus d’argent et qui te demande le moins d’efforts ?

Quelle est l’offre qui semble avoir le plus de potentiel si tu fais quelques ajustements ? Il peut s’agir de ton offre chouchou, mais qui n’est pas encore rentable, d’une offre qui te demande beaucoup de temps et qui ne rapporte pas suffisamment d’argent …

Passe chacune de tes offres à travers ton filtre de valeurs

Ces offres sont-elles complètement en phase avec tes valeurs, ta vie ? Le plus difficile à cette étape est de rester réaliste. Tout ne sera pas 100% rose et tu dois faire des concessions. L’idée n’est pas d’abandonner une offre qui représente 90% de ton CA parce qu’elle n’est plus alignée à ta vision. Il faut procéder avec méthode pour faire un tel réajustement, surtout si ta priorité est financière.

Une fois que ton entreprise aura des bases plus stables, tu pourras faire des changements plus profonds.

C’est ce genre de travail qui m’a permis d’ajuster mes offres et de mettre de côté certains produits qui ne fonctionnaient pas autant que je le croyais. En mettant tes forces sur des offres avec un grand potentiel, tu utilises ton temps beaucoup plus efficacement.

Évalue tes processus de travail

L’étape précédente peut-être suffisante pour te faire prendre conscience des changements à apporter à ton entreprise. Mais il se peut également qu’elle ait fait naître une autre question : comment gérer ces changements ? Que se passe-t-il si je supprime une offre ?

Pour répondre à ces questions, il faut aller un peu plus loin dans l’analyse et te concentrer sur l’offre en elle-même, ton processus, tes coûts, tes habitudes, pour détecter à quel niveau tu perds du temps, de l’argent ou de la joie à travailler dessus.

D’après mon expérience, il y a trois éléments sur lesquels tu peux agir si tu veux améliorer la rentabilité et de CA d’une offre :

  1. L’offre
  2. La vente
  3. Le processus

Voici la méthode que je te propose :

Reprend ta liste d’offres (uniquement celles que tu veux garder) et donne une note de 1 à 5 aux éléments suivants : l’offre, la vente, le processus

Il est temps d’agir. Tu préfères franchir un obstacle ou travailler sur une opportunité ?

Maintenant que tu en sais un peu plus sur ton activité, il est temps de décider de quelle façon agir.

Il faut penser priorisation, si tu dois tout changer en même temps, cela risque d’être contre-productif.

Tu as 2 façons de voir les choses :

  • franchir un obstacle qui se présente sans cesse à toi. Par exemple, une stratégie qui ne génère pas un chiffre d’affaires suffisant, une offre qui te demande de passer trop de temps dessus, un système de vente qui n’est pas efficace. Face à cet obstacle, tu as 2 choix : améliorer ou laisser tomber.

  • saisir une opportunité
    . Par exemple, une offre dont tu ne t’occupes pas vraiment, mais qui contre toute attente se vend bien. Une stratégie de vente qui a bien fonctionné, mais que tu n’as jamais réitérée.

L’objectif qui doit te guider est toujours le même :

Déterminer quelle est la meilleure utilisation de ton temps et de ton attention pour développer ton entreprise.

Renforce ta communication

A présent, tu sais où mettre ton énergie et c’est un bon début. Mais encore une fois si personne ne parle de toi, si tu ne vas pas au devant de tes futurs clients, cela ne changera pas grand-chose. Il est donc important de te créer différentes opportunités d’aller au contact de tes futurs clients.

La communication est partout, ton site web, ton blog, ta newsletter, tes vidéos, tes réseaux sociaux, … Pour que ta communication soit efficace elle doit être cohérente et pour cela, je t’invite à répondre aux questions suivantes :

  • Pourquoi
  • Qui
  • Quoi
  • Comment

Pourquoi ?

Pourquoi avoir créé ton entreprise ? Quelles sont les convictions profondes qui t’ont données la force de te lancer ?

Qui ?

Avec qui souhaites-tu travailler ? Qui paiera pour tes offres ? Décris qui est cette personne, pas en termes d’âge ou de sexe, concentre-toi sur sur ses croyances, ce qui l’intéresse.

A priori, tu devrais avoir une certaine cohérence entre ton “pourquoi” et ton “qui”.

Quoi ?

Que promets-tu aux personnes ? Quel avantage apporte tes offres ? Ne rentre pas dans les détails, pense à ce que tes offres font ressentir à tes clients et de quelle manière cela leur simplifie la vie.

Comment ?

Comment leur permets-tu d’obtenir cet avantage ? Tes offres répondent-elles à cela ?

Les réponses à ces 4 questions doivent se retrouver dans tous les aspects de ta marque d’entreprise. Pour être efficace, tu dois absolument communiquer de manière claire, honnête et cohérente.

Je sais que cette analyse peut sembler fastidieuse, mais être un entrepreneur en ligne, ce n’est pas juste faire des publications régulièrement, déléguer certaines tâches, avoir une liste d’abonnés, proposer des formations en ligne et regarder l’argent arriver sur son compte en banque.

D’après ce que je vis, développer une entreprise est bien plus difficile que cela. Il faut lutter contre le doute, le manque de motivation ou de créativité parfois.

Il faut être suffisamment endurant pour mener à bien des projets qui peuvent demander plusieurs mois de travail et avoir le courage d’admettre que l’on s’est trompé lorsque cela est nécessaire.

C’est aussi être honnête vis à vis de ses forces et de ses faiblesses, afin de se créer un chemin qui est tenable et agréable pour soi.

Mais c’est également source de joie et de liberté.

J’espère que les étapes que je t’ai partagées te permettront d’avancer en mettant en place un plan d’action efficace.