3 raisons de positiver quand une personne se désabonne

Si une personne se désabonne, ce n'est pas forcément un mauvais signe. Voici 3 façons de voir cette désinscription de manière positive

 

Si vous êtes comme moi, cela peut parfois être difficile à accepter quand une personne se désabonne de votre mailing-list, ne vous suit plus sur Twitter ou n’aime plus votre page. Personnellement, ça me fait toujours un petit quelque chose, j’ai encore du mal à avoir suffisamment de recul, même si j’y travaille et que ça va mieux qu’avant :-)

Je trouve que c’est d’autant plus difficile que de nos jours (tant sur le plan professionnel que personnel), beaucoup mesurent votre réussite ou votre cote de popularité à votre nombre d’abonnés.

Cependant quand on y réfléchit, ce n’est pas toujours une mauvaise chose, cela peut même être positif pour vous et votre entreprise. Attention, si les désinscriptions pleuvent, c’est mauvais signe et il faut rectifier le tir, mais autrement, voici 3 façons de voir cette désinscription de manière positive :

 

Quand une personne se désabonne, vous affinez votre positionnement, votre niche

Une des pires choses que vous pouvez faire quand vous développez votre activité sur internet, est de créer un contenu ayant pour objectif de plaire au plus grand nombre ! Vous allez partir dans tous les sens, n’irez jamais au fond des choses, chaque sujet sera simplement survolé et par conséquent, votre contenu n’aidera et n’intéressera personne.

Imaginez, un coach sportif qui crée du contenu autour du sport en général (un jour il se concentre sur la lutte gréco-romaine, le lendemain c’est le badminton et puis ensuite l’équitation, pour finir avec la course à pied en passant par la danse classique) et puis un jour, il décide que sa spécialité, ce qui le branche le plus c’est la course à pied et il se spécialise uniquement sur ce sport et adapte son contenu. Forcément, des personnes cesseront de le suivre et ce ne sera pas parce que soudainement ils n’aimeront plus ce coach sportif, mais simplement parce qu’ils n’aiment pas la course à pied :-).

Alors, posez vous la question : est-il préférable d’avoir une communauté énorme mais qui n’interagit pas avec vous parce qu’elle n’est pas mobilisée ou bien vaut-il mieux perdre quelques personnes et avoir une communauté qui aime ce que vous faites et partage votre contenu ? Sur le long terme, la seconde option sera plus payante !

 

Vous construisez une communauté plus ciblée qui veut échanger avec vous

Rien n’est plus étrange que d’avoir 10 000 fans sur votre page Facebook, mais jamais aucun partage, aucun commentaire. Cela est très négatif pour votre image et peut susciter des questions. En ayant une communauté peut-être plus restreinte mais vraiment intéressée, vous favorisez l’engagement de celle-ci, son implication dans votre aventure entrepreneuriale et cela est très précieux !

 

Cela ne signifie pas que vous n’êtes pas aimable !

Il est facile de penser que lorsqu’une personne cesse de vous suivre, c’est parce qu’elle ne vous aime pas. En fait la décision de se désinscrire d’une mailin-list est plus complexe ! Cela peut être parce que le contenu que vous diffusez n’est plus en adéquation avec ce qu’elle vit, ou bien elle est déjà abonné à plusieurs dizaines de newsletters et a décidé de faire un peu de ménage.

Le point essentiel que vous devez garder à l’esprit quand quelqu’un arrête de vous suivre (ce qui arrivera forcément), est qu’il ne faut pas le prendre personnellement, ni vous sentir mal par rapport à ça. Il s’agit juste d’un processus normal de développement de votre visibilité, de votre marque.

 

En revanche, avoir un flux continu de désinscriptions n’est pas toujours une bonne chose !

Si votre communauté semble se déliter, il faut opérer d’urgence des changements dans votre communication ! Voici quelques raisons pour lesquelles les personnes peuvent choisir d’arrêter de vous suivre :

  1. Vous êtes trop présent. Vous devez être présent sur les réseaux sociaux, mais il y a des règles à respecter. Par exemple, si vous postez 6 posts par jour sur Facebook, cela déplaira.
  2. Vous faites trop de promotion. Si vous passez votre temps à promouvoir vos services ou les services de vos partenaires d’affaires, vous ennuierez très rapidement vos fans.
  3. Vous négligez vos visuels. La plupart des réseaux sociaux font la part belle aux images. Pour que votre contenu soit viral, faites en sorte qu’ils soient intéressants ET beaux !
  4. Vous ne racontez pas d’histoire. Les gens aiment découvrir ce qu’il se passe en coulisses. Même si vous utilisez les réseaux sociaux et votre newsletter pour développer votre entreprise, vous pouvez également partager un aspect un peu plus personnel de votre business. Vous êtes avant un humain.
  5. Vous postez sur tout et n’importe quoi. Ne cherchez pas à diffuser du contenu pour diffuser du contenu. Il doit y avoir un objectif derrière tout cela. La photo de votre chaton n’est pas forcément très pertinente sur vos réseaux professionnels ! En revanche, elle fera un carton auprès de vos amis :-)

 

Et vous, quel est votre sentiment quand une personne cesse de vous suivre ?