4 astuces pour valider votre idée de formation en ligne

Avant de passer du temps et de t'investir dans ton projet, il faut vraiment appuyer sur pause et examiner ton idée de formation en ligne.

 

Lorsque l’inspiration frappe et que vous avez l’idée d’une nouvelle formation en ligne, je suis persuadée que vous êtes convaincu que c’est l’idée du siècle. Durant cette période d’euphorie, il est trop facile de se laisser emporter par le projet, de foncer tête baissée dans sa réalisation sans prendre le temps de valider si cette idée est vraiment une bonne idée.

Avant de passer du temps et de vous investir corps et âme dans votre projet, il faut vraiment appuyer sur pause et examiner votre grande idée.

Voici mes meilleurs conseils pour vous aider…

 

Ne comptez pas sur vos amis et votre famille

Je comprends que l’on éprouve le besoin de parler de ses projets à son entourage proche. C’est tout à fait normal. En revanche, ils ne sont pas forcément les meilleurs conseillés pour ce genre de chose.

Pourquoi ?

Hé bien, la première raison, c’est que ces personnes vous aiment, elles se soucient de vous et cherchent souvent à vous préserver. Du coup, il est bien souvent difficile pour elles de vous dire que votre idée est pourrie. Il y a aussi le risque que vos proches ne comprennent tout simplement pas votre idée, votre concept. Ils ne connaissent pas forcément votre marché, du coup, il est compliqué pour eux d’avoir un avis éclairé sur la question.

Je ne vous dis pas de ne rien partager avec vos amis et votre famille, mais ils sont là pour vous soutenir pas pour vous aider à faire des choix stratégiques.

>>>>>>> Je vous en parle ici 

 

Regardez les formations en ligne déjà proposées

Si quelqu’un fait propose une offre similaire à votre idée, sur votre marché, n’est-ce pas le signe que votre projet est viable ?

C’est vrai que cela peut décourager certaines personnes, parce qu’elles voient en la présence de concurrents, le signe d’un marché saturé. Je pense qu’il vaudrait mieux considérer cela comme un signe positif que votre idée mérite d’être creusée.

Si vous êtes seul, tout n’est pas perdu, mais cela demandera plus de temps de recherche pour être certain que votre idée est viable. Etes-vous vraiment la première personne à avoir eu cette idée ou bien est-ce la demande qui n’existe pas ? Disposez-vous de suffisamment de temps pour inventer la roue :-) ?

Regardez ce qui se fait déjà. Les formations en ligne, les livres, les blogs, les vidéos, les podcasts ou tout autre support.

  • Quels sont les éléments positifs ?
  • Qu’est-ce que vous pouvez proposer en plus ou en mieux ?
  • Lisez les commentaires, les critiques (constructives),
  • regardez quels sont les sujets que les gens auraient approfondir,
  • de quoi auraient-ils eu besoin pour avancer plus efficacement ?

En fonctionnant de cette façon, vous aurez une bonne idée

  • de ce qui fonctionne,
  • ce qui fonctionne moins et
  • des opportunités qui se présentent.

Cela vous donnera une bonne idée de la valeur de votre idée et vous indiquera de quelle façon vous pouvez l’adapter et l’améliorer.

 

Collectez des leads dès que possible

Quand vous lancez une nouvelle offre, vous devez savoir si des gens seront intéressés et surtout s’ils seront prêts à acheter. Les détails ne sont pas encore importants. A ce stade, on se moque de savoir si vous voulez vendre une formation en ligne, un ebook ou un accompagnement. Ce qui compte, c’est d’être certain que le sujet intéresse vos prospects. En effet, si votre idée de base ne convient pas, le mode de diffusion importe peu, ça ne fera pas une grande différence.

Alors, qu’elle est la meilleure façon de valider que les gens sont intéressés par votre idée ? Hé bien, avant de leur proposer un achat quelconque, commencez par leur demander leur adresse email. Sont-ils prêts à vous laisser leurs coordonnées en échange d’informations ? Vous pouvez leur proposer du contenu gratuit (comme un ebook, une infographie, une vidéo, …) dont le sujet est le même que celui de votre future offre. Ensuite, en fonction de l’accueil réservé à votre cadeau, vous aurez une idée de l’intérêt de cette nouvelle offre.

 

Testez le marché avec un « produit minimum viable »

Cette démarche vous permet, une nouvelle fois, de vérifier qu’il existe bel et bien un marché pour votre nouvelle offre.

Un produit minimum viable ou PMV (pour être plus branché ;-)) est une offre similaire à votre produit final. Il cible les mêmes personnes, mais nécessite moins de travail, de temps et d’investissement. Il ne s’agit pas d’une version « bâclée » de votre offre, mais de proposer un peu moins de contenu. Par exemple,

  • vous voulez créer une prestation de coaching de groupe ? Vous pouvez proposer le PMV suivant : une série d’appels de coaching + un groupe Facebook privé.
  • votre idée est d’enseigner à vos futurs clients, comment utiliser un logiciel particulier ? Vous pouvez en PMV de vendre un ebook qui se concentrera sur une fonction précise de ce logiciel

Il s’agit de quelques exemples de base, mais j’espère que cela vous permettra d’avoir déjà quelques idées pour votre futur PMV. Souvenez-vous, il doit vous demander peu d’efforts et vous permettre de valider que votre thématique intéresse votre cible.

>>>>>>> Je vous en dis plus dans cette vidéo :