Comment mon premier trail peut vous aider dans votre entreprise ?

 

Comment mon premier trail m'a aidé dans mon entreprise ?

 

Ce week-end, j’ai relevé ce qui est, pour moi, un véritable défi sportif ! J’ai couru mon premier trail en montagne (19,6 km et 1170m de dénivelé positif). Cette course, c’est l’aboutissement de 3 mois de préparations, beaucoup de peur, de stress. Je me suis demandée plusieurs fois si je ne devais pas abandonner, si j’étais vraiment à ma place.

Mais aujourd’hui, je peux dire que je l’ai fait 🙂

Je me suis lancé dans cette épreuve sportive, parce que j’ai besoin d’avoir des objectifs, qui me semblent un peu trop “grands” pour pouvoir rester motivée et avancée quotidiennement. C’est aussi le cas pour mon entreprise, j’ai besoin de réaliser des choses qui me dépassent (en tout cas, c’est l’impression que j’ai sur le moment), pour pouvoir avancer.

Pourquoi je partage cela avec vous ? Tout simplement, parce que je sais que c’est votre cas aussi. Et ce que je trouve intéressant, c’est que vous êtes la seule personne à pouvoir vous fixer le bon objectif pour avancer. Vous seul, pouvez savoir ce qui vous semble être “un peu trop” et qui est pourtant à votre portée. J’en avais parlé dans cette vidéo, mais je vous invite vraiment à chercher et à chérir les situations “oh punaise” de votre vie. Ces actions qui vous effraient, mais vous stimulent en même temps 😉

 

 

Evidemment, ce n’est pas la seule leçon que cette course m’a enseignée et qui sera sans doute utile aux entrepreneurs que vous êtes. Je vous dis tout dans l’article… Vous me suivez ?

 

Vous comptez et vous avez le droit de jouer vous aussi

Alors que j’étais sur la ligne de départ, avec d’autres participants plus aguerris que moi, je n’arrêtais pas de me dire “mais qu’est-ce que je fous là ?!”

Et puis je me suis souvenue de tout ce que j’avais fait pour être prête pour ce jour, cette course et que moi aussi j’avais le droit d’être ici. Je m’étais donné un objectif, qui pour certains pouvait paraître minable, mais c’était le mien et il était tout aussi valable que mon voisin de droite ou de gauche !

Souvenez-vous que vous êtes là où vous devez être. Vous n’avez pas décidé de créer votre entreprise ou votre site sur un coup de tête, parce que c’est tendance, vous l’avez fait pour une raison précise qui n’appartient qu’à vous et qui plus que valable, puisqu’elle vous permet d’avancer. Avancer… Je trouve que c’est la plus belle chose que vous puissiez faire ! Un pas après l’autre, vous tracez votre propre chemin.

Ceux qui étaient devant moi durant cette course de 19 km sont passés par où je suis et les personnes derrière moi marchaient sur mon chemin. C’est la même chose pour votre entreprise.

Prenons un exemple que je connais bien, la création de votre site internet. Si vous souhaitez créer votre site, il faut absolument éviter de vous comparer aux autres entrepreneurs, qui ont probablement fait 4 refontes, et embauché toute une équipe pour le créer. Votre site évoluera, tout comme votre entreprise ! Soyez fier de ce que vous réalisez MAINTENANT. Vous n’avez aucune chance de grimper sur le podium si vous ne franchissez pas la ligne de départ, pas vrai ?

 

Avancez à votre rythme pour aller loin

A la fin de la course, je n’en pouvais plus, mais vraiment ! J’avais envie de pleurer, le souffle court… Et puis j’ai vu un panneau, la ligne d’arrivée est à 1,2km et en plus ça descendait. Ouf.

Alors je suis reparti de plus belle, j’ai accéléré pour me rendre compte, un peu plus tard que je m’étais trompé la station était à 1,2km, mais le village, où était la ligne d’arrivée était indiqué à 2,5km. Franchement, j’ai cru que j’allais tout lâcher en plus, beaucoup de coureurs que j’avais doublé précédemment me passait devant… Mais j’ai continué, parce que je ne me suis pas laissé la possibilité de faire autrement. Comme on dit, je n’ai pas envisagé de plan B.

C’est un peu la même chose lorsque vous créez votre site, n’est-ce pas ? Surtout si le côté technique ne vous branche pas du tout. Vous pénétrez dans un nouveau monde 🙂 Vous découvrez de nouveaux termes, de nouveaux processus. Vous pouvez avoir l’impression qu’il y a encore tant à faire, tant de chemin à parcourir. Il peut vous sembler que la ligne d’arrivée recule à chaque fois que vous faites un pas, parce que vous ne savez pas exactement ce dont vous avez besoin.

S’il vous plaît, ne vous arrêtez pas à cela ! Vous pouvez toujours venir me questionner, ainsi que d’autres entrepreneurs, dans mon groupe Facebook. L’important est d’avancer, même à pas de fourmis.

 

Admettez et chérissez vos avancées

Quand j’ai passé le dernier virage, sous la pluie, mais que j’ai entendu les encouragements, j’ai retrouvé de l’énergie ! J’ai accéléré, j’ai carrément piqué un sprint alors que j’étais au fond du trou 5 minutes plus tôt. J’étais littéralement portée par cette énergie. Et j’ai franchi cette ligne d’arrivée ! Alors oui, mon temps n’est pas exceptionnel, mais je suis fière de moi. Pas uniquement parce que j’ai fini, mais surtout parce que j’ai surmonté toutes les difficultés qui se sont présentées à moi durant tout le parcours.

Et vous ? Depuis quand n’avez-vous pas pris de le temps de savourer vos réalisations et vos réussites ?

Cela fait 3 mois que vous publiez régulièrement sur votre blog ? Bravo !

Vous avez enfin réussi à aligner cette photo sur votre page d’accueil ? Félicitations !

Comme on dit, c’est le voyage qui nous apporte le plus de transformations, pas la destination, alors prenez le temps de savourer chaque étape franchie. Dès que vous cherchez à agrandir votre zone de confort, vous devriez être fier de vous, peu importe le résultat, qui je le sais, ne sera pas forcément au rendez-vous dès le début.