13 erreurs à éviter lorsque vous créez votre site web

 

Je vous le dis souvent, mais avoir un joli site web n'est pas suffisant aujourd'hui. Cette liste de 13 erreurs permettra d'améliorer votre site web.

 

Je vous le dis souvent, mais avoir un joli site web n’est pas suffisant aujourd’hui. Bien sûr, avoir un design unique, qui saura capter l’attention de vos visiteurs est important. Mais vous avez également besoin de fonctionnalités bien pensées, d’une expérience utilisateur inoubliable et de chemins balisés qui vous permettent de guider les internautes à travers votre contenu.

Pour vous aider à ne pas faire saigner les yeux de vos visiteurs et pour vous éviter de les faire fuir, je vais partager avec vous les 13 erreurs les plus couramment commises par les entrepreneurs qui ont créé leur site.

Cette liste va vous éviter de perdre du temps, alors lisez-la attentivement et modifiez votre site web en conséquence.

 

1. Ne tombez pas dans les diktats du joli site

L’aspect de votre site web doit vous préoccuper après la stratégie, son fonctionnement et vos objectifs. A chaque fois que vous devez prendre une décision concernant le design de votre site, que vous devez y ajouter un élément visuel, je vous propose de suivre ce plan. Cela vous évitera de vous perdre et de tomber dans le piège de l’artifice et du site trop chargé.

Alors, ce fameux plan :

ETAPE 1 : formalisez les différents parcours que les visiteurs de votre site doivent suivre (cet exercice doit être fait pour toutes les pages.)

ETAPE 2 : structurez vos pages et ajoutez-y des éléments de design pour baliser les chemins définis lors de la première étape.

Si vous ne savez pas comment choisir et définir les fameux parcours, reportez-vous à vos objectifs.

Par exemple, si vous vendez un cours, de quel contenu, avez-vous besoin pour convaincre un internaute de s’abonner, puis de le préparer à acheter votre offre payante ?

 

2. La page d’accueil de votre site web ne remplit pas sa fonction

A priori, si vous faites votre site, vous occupez également d’en rédiger le contenu. Et cela sera d’autant plus difficile si vous construisez votre site web avant même d’avoir travaillé, ce que j’appelle, les fondations de votre entreprise. L’identité de votre entreprise, votre marque, doivent être claires pour vous.

La fonction de votre page d’accueil est simple : permettre à un inconnu, qui ne sait rien de vous, de comprendre EXACTEMENT ce que vous faites dans les 5 secondes. Ce n’est pas le cas ? Il faut la retravailler. Si vous ne corrigez pas cela, tout le trafic du monde ne vous servira à rien. Et puis, si vous ne savez pas qui vous êtes (votre entreprise), comment les internautes pourraient-ils le savoir…

 

3. Assumez le fait que vous souhaitez que les visiteurs de votre site passent à l’action

Ne vous cachez pas ! Criez haut et fort ce que vous souhaitez que l’on fasse lorsque l’on arrive sur votre site. Indiquez très clairement ce que vous voulez que l’internaute fasse. Que cela soit de cliquer sur un lien, s’inscrire ou encore vous contacter par email.

Vos appels à l’action sont des panneaux directionnels 🙂

Après, il ne s’agit pas d’agiter frénétiquement un panneau pour attirer l’attention des visiteurs. Il faut leur donner des instructions simples, des boutons, des images, du contenu qui encourageront vos futurs clients à agir.

 

4. Utilisez “je” au lieu de “vous”

Alors, oui, c’est votre site, mais son sujet, ce n’est pas vous. Votre site web doit parler de vos prospects et de ce que vous pouvez faire pour eux.

Parcourez le contenu de votre site et retravaillez tout ce qui est à propos de vous pour que cela parle davantage à votre client idéal. Créez votre contenu en pensant systématiquement à votre client idéal.

Par exemple, au lieu d’écrire…

“Je vais vous apprendre à…” tournez-le du point de vue de votre client “Et si vous saviez exactement comment…”

 

5. Éliminez les distractions !

Je vous le redis, le vide est votre meilleur ami !

Résistez à la tentation de vouloir tout remplir à tout prix. Si un élément ne guide pas votre visiteur dans la direction souhaitée, ne le gardez pas. Plus vous aurez de distractions sur votre site web, moins l’internaute passera à l’action.

A trop stimuler vos visiteurs, vous risquez de les faire fuir.

 

6. Toutes les pages de votre site web n’ont pas leur place dans votre menu de navigation

Vos menus de navigation ne sont pas là pour présenter la liste des pages présentes sur votre site. Ils sont plutôt le point de départ de votre parcours utilisateur. Vous pouvez ajouter un menu déroulant pour certains items (pas plus de 3 choix).

De nouveau, reliez-vous à vos objectifs pour déterminer les 6 items (ou moins) que vous ajouterez à votre menu de navigation.

 

7. Votre logo doit rediriger vers la page d’accueil de votre site web

En parlant navigation, assurez-vous que votre logo soit lié à votre page d’accueil. Les internautes sont habitués à revenir à la page d’accueil en cliquant sur le logo.

 

8. Une vitesse de chargement trop lente

Combien de fois avez-vous quitté un site parce qu’il était trop lent ?

>> Voici un article dans lequel je vous donne des conseils pour accélérer la vitesse de votre site. Lisez-le vite !

 

9. Votre site n’est pas responsive

C’est vraiment impératif aujourd’hui !

Quel que soit le thème que vous choisissez, assurez-vous qu’il soit adapté aux écrans mobiles.

>> Si vous voulez savoir comment choisir le thème qu’il vous faut, lisez vite cet article !

 

10. Utilisez un thème gratuit

Je sais que vous n’avez pas forcément envie d’investir là-dedans.

Mais à long terme, un site gratuit risque de vous faire perdre de l’argent. Il y a de plus gros risques de bug, des problèmes de mises à jour… Si un investissement ponctuel de moins de 100€ vous semble trop important pour votre site, alors c’est que vous n’avez pas compris à quel point celui-ci peut être votre allié.

 

11. Trop de polices différentes

Vous avez seulement besoin de 3 polices pour votre site web. Une police :

  1. pour vos titres.
  2. super lisible pour votre corps de texte
  3. d’accentuation (qui est généralement une police manuscrite ou de type script) que vous pouvez utiliser pour mettre en évidence certaines phrases

Si vous en avez plus, supprimez-les.

 

12. Trop de couleurs différentes

Bon, déjà, arrêtez de vous mettre la pression avec le choix de vos couleurs. Pour concevoir les palettes de couleurs de votre marque, vous n’avez besoin que de 5-6 couleurs.

  1. Une couleur dominante. C’est la couleur qui est associée à votre marque.
  2. Une autre pour les appels à l’action (boutons, liens, …)
  3. Une troisième plus claire pour votre texte lorsque l’arrière-plan est foncé
  4. Une couleur foncée pour votre texte (noir, gris foncé, marron, …)
  5. Une ou deux couleurs d’accentuation

 

13. Des images disparates

Vos images doivent avoir un fil conducteur et rester cohérent avec votre marque. Cela n’est pas toujours facile surtout si vous utilisez des images libre de droit.

L’astuce que je vous propose est d’applique le même filtre ou la même superposition de couleur à toutes vos images, afin qu’elles soient toutes coordonnées.

 

Vous avez maintenant tout ce dont vous avez besoin pour créer un site Web magnétique.