Le cahier des charges de votre site web

Rédiger un cahier des charges pour ton site web t'aidera à : clarifier tes besoins, définir les délais et constituera ta feuille de route.

 

Que vous réalisiez votre site vous-même, ou que vous en déléguiez la réalisation, il est important de bien réfléchir à certaines choses et de les poser par écrit, afin de ne pas se disperser. Un cahier des charges pourra vous aider à clarifier vos besoins, définir les délais et constituera une feuille de route précieuse.

Selon Wikipédia, le cahier des charges est un document qui doit être respecté lors de la réalisation d’un projet. Cette expression est ancienne ; elle était par exemple utilisée sous l’ancien régime pour préciser la manière dont le bois devait être coupé et sorti de la forêt. Il était défini par Chailland comme « détail des principales conditions de la vente et des obligations de l’adjudicataire, qui se lit aux marchands assemblés avant l’adjudication ».

Le cahier des charges est donc un document qui servira de référence durant la création et la mise en ligne de votre site internet.

 

Etape 1 : définir votre objectif

Cela ne change pas 😉 ! Dès que vous commencez un projet, il faut définir un objectif. L’objectif de votre site web pourra être :

  • la vente de vos produits et/ou services
  • augmenter votre visibilité
  • informer et échanger

 

Etape 2 : qui sont vos lecteurs

Cette étape est essentielle, car savoir à qui vous souhaitez vous adresser vous permettra de proposer le contenu adéquat (qui intéressera votre cible) et d’utiliser le ton qui lui plaira. De là découlera aussi le choix de votre ligne éditoriale (si vous proposez un blog par exemple) et le choix de la forme (couleurs, polices, …).

 

Etape 3 : la langue

Si vous envisagez dans un avenir plus ou moins proche à vous développer en dehors de la francophonie, il est important d’anticiper cela en optant pour un site web qui supportera une version multilingue. Vos prospects apprécieront de pouvoir naviguer sur votre site internet dans leur langue maternelle !

 

Etape 4 : le design

Le design doit plaire à vos futurs visiteurs, mais également VOUS plaire ! Pour trouver l’inspiration et pour que votre prestataire puisse cerner vos goûts, n’hésitez pas à le diriger vers les sites internet plaisent.

 

Etape 5 : votre contenu

Définissez votre ligne éditoriale, qui doit répondre aux attentes de votre cible et commencer à créer votre contenu. N’oubliez pas de rédiger en tenant compte de votre référencement naturel. Si plusieurs personnes sont chargées de la rédaction, n’hésitez pas à désigner un référant qui pourra facilement faire le lien entre l’entreprise et le prestataire.

 

 Etape 6 : l’arborescence

Cette est très importante car elle comptera beaucoup dans l’expérience de l’internaute. Il s’agit de définir la structure de votre site web, son organisation  :

  • combien de menu créer, ou les placer, …
  • où placer les liens internes, quel chemin souhaitez-vous que l’internaute suive
  • combien de page, y aura-t-il des sous-pages
  • les catégories et sous-catégories…

 

Etape 7 : votre référencement

En général, si vous utilisez un CMS tel que WordPress, celui-ci est optimisé pour le référencement, c’est à dire que toutes les balises nécessaire au référencement naturel sont présentes et se remplissent “automatiquement”, si non, veillez à ce soit le cas.

 

Etape 8 : mesurer votre audience

N’oubliez pas de réfléchir en amont aux outils statistiques que vous installerez en fonction des informations que vous souhaitez obtenir. Par exemple, vous pouvez utiliser Google Analytics pour mesurer votre trafic, connaitre les pages les plus visitées, savoir d’où viennent vos visiteurs, …

 

Etape 9 : l’hébergement et le nom de domaine

Il est important de prêter attention à votre hébergeur, notamment pour ce qui est de la sécurité et du service après-vente. Attention au nom de domaine, c’est un choix important, je vous laisse regarder cela de plus prêt dans mon article concernant le choix du nom de domaine.

 

Etape 10 : les délais

Lorsque vous vous lancez dans la création de votre site internet, il est important de convenir des délais avec votre prestataire. Pensez à vous mettre d’accord sur une date pour la livraison finale, ainsi que pour les étapes intermédiaires. Cela vous permettra de suivre l’avancée du projet étape par étape.

 

Etape 11 : votre budget

Ne vous lancez pas dans l’aventure sans avoir déterminé la somme que vous pouvez investir dans votre projet. En effet, en cas d’imprévus, cela vous permettra de prendre les décisions qui s’imposent :-). La plupart des prestataires vous proposera un devis, c’est indispensable !

 

Etape 12 : la propriété intellectuelle

Il s’agit de préciser de quelle manière se fera le transfert de la propriété intellectuelle entre vous et votre prestataire.

 

 

 

cahier-des-charges-site-webPour rédiger cet article je me suis appuyée sur cette infographie réalisée par Deligraph